Histoire des cerfs-volants 1900

Visite guidée des cerfs-volants 1900 par Georges Deffain

1900 à 1937

Charles Deffain, voyageur de commerce en jouets de bois et cerfs-volants

En 1910, Charles Deffain s’associe avec M. H. Turchet, fabricant de cerfs-volants. À l’époque, les cerfs-volants ne sont pas des jouets bas de gamme. Au contraire, ils sont vendus à une clientèle aisée qui les destine parfois aux enfants, mais bien plus fréquemment à des activités sportives d’adultes.

Les modèles conçus croulent sous les récompenses :
Médaille d’or au concours Lépine 1909 pour l’Aigloplan;
Médaille vermeil au concours Lépine 1911 pour le Roi des Airs;
1er prix au concours de Moutiers pour l’Hirondette.

Charles Deffain rachète aussi de nombreux brevets et crée alors sa propre entreprise sous la marque « Jouets artistiques Eclecta  » avec un magasin à Paris et une usine à la Courneuve. Gagné par la passion des cerfs-volants, il veille personnellement à l’élaboration de nouveaux modèles pour compléter sa gamme commercialisée sous son nom. Le challenge consiste à développer l’entreprise tout en conservant son très haut niveau de qualité. En 1936, il transfère son usine à Préfailles.

1942 à 1976

René Deffain, fils de Charles Deffain, fabricant de cerfs-volants

René Deffain succède à Charles Deffain, il renouvèle la collection de cerfs-volants. En 1970, il crée les cerfs-volants publicitaires. À cette époque la production pouvait atteindre 12 000 exemplaires par an.

1976 à 1980

Claude Deffain, petit-fils de Charles Deffain, fabricant de cerfs-volants

Claude prend la direction de la fabrique. Malheureusement, les ventes des cerfs-volants traditionnels déclinent, concurrencées par l’arrivée sur le marché de cerfs-volants simplifiés, faciles à monter, voire jetables. L’ère du cerf-volant de grande consommation est croissante. Cette concurrence a mis fin à la fabrication des modèles en 1980 dont les critères de qualité ne permettent plus de lutter contre les productions moins coûteuses ou d’affronter les producteurs étrangers qui n’hésitent pas à copier les créations.

1986 à 2012

Georges Deffain, petit-fils de Charles Deffain, gérant du Grand Bazar

En 1990, Georges découvre dans des malles poussiéreuses cinq cerfs-volants. C’est aujourd’hui une centaine d’entre eux qui sont suspendus au plafond du Grand Bazar.
En 2008, à l’occasion de l’évènement culturel « Passion-Japon », les professionnels cerfs-volistes de la ville de Niigata au Japon découvre les cerfs-volants du Grand-Bazar. « Nous avons effectué un échange de nos cerfs-volants, nous leur avons donné un Goéland de 1911 pour leur musée et ils nous ont donné un des leurs. »

2012 à aujourd’hui

Sophie Deffain, arrière-petite-fille de Charles Deffain, propriétaire du Grand Bazar

La passation se fait tout naturellement. Sophie succède à Georges en continuant de dénicher et d’exposer des objets très tendance en plus de développer des partenariats avec les producteurs locaux. Quant à Georges, il est toujours présent pour vous servir chaleureusement. Il est devenu « Guide du Musée-Grand Bazar », il est toujours prêt à vous compter l’histoire originale des Deffain à travers l’ère des cerfs-volants 1900.
C’est fascinant !

Photos des cerfs-volants ©Mélanie Chaigneau
Curabitur pulvinar accumsan dictum sed id, libero risus libero. mi, sem,